1 janvier 2016

Aguignettes {feuilletés rouennais du Nouvel An}


Pour ce Nouvel An, j'ai préparé des aguignettes maison, ces petites douceurs que l'on trouve chez les boulangers des alentours de Rouen uniquement aujourd'hui.
Le nom vient directement de l'expression "Au gui l'an neuf" de la fête gauloise du solstice d'hiver. Elles étaient autrefois offerts aux enfants et pauvres qui réclamaient leurs étrennes en chantant.
La recette est toute simple : une pâte feuilletée bien gonflée (grâce à la superposition de deux pâtes) et dorée, et
généralement une forme d'animal (coq, cochon, lapin, poisson...). Voyez ma petite enquête réalisée il y a quelques années à Rouen. Si les aguignettes traditionnelles sont nature, on peut en trouver fourrées, comme la galette des rois (frangipane, pomme, chocolat). J'ai essayé aussi avec quelques cuillerées de confiture : délicieux.

Aguignettes de Rouen

Ingrédients (pour environ 6 aguignettes) :

- 300 g de pâte feuilletée

Dorure :
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillerée à soupe de lait

Décor :
- sucre glace
- 6 raisins secs

Recette :


1. Laissez gonfler les raisins secs dans un peu d'eau.

2. Préparez la dorure : battez légèrement un jaune d'oeuf avec une cuillerée à soupe de lait.

3. Formez les aguignettes :
- Etalez la pâte feuilletée sur 3 mm d'épaisseur un plan de travail fariné.
- Découpez en double des silhouettes d'animaux avec un couteau ou des emporte-pièce (d'une taille de 10 à 18 cm environ).
- Déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé une première silhouette, passez un peu de dorure à l'aide d'un pinceau, puis posez la seconde silhouette dessus.
- Laissez reposer 30 min au réfrigérateur.

4. Terminez le décor avec de la dorure et saupoudrez légèrement de sucre glace. Placez un raisin à l'emplacement de l'oeil. Tracez quelques détails (stries, pelage, écailles...) à l'aide d'un couteau.

5. Faire cuire dans un four préchauffé à 190°C jusqu’à ce que ce la pâte soit gonflée et bien dorée.

A servir au petit déjeuner, au goûter, ou accompagné d'une bonne compote ou d'une boule de glace en dessert.

Variantes : fourrez les aguignettes de confiture de fruits rouges ou à la manière d'une galette des rois.

Aguignettes

Voir aussi : d'autres recettes normandes sur recettes.de

8 commentaires:

  1. C'est trop mignon les ti poissons et la cocotte loll ! Je ne connais pas du tout ce nom aux abords de Rouen, contente de le découvrir. Bonne année

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas si loin de Rouen puisque j'habite Le Havre mais je ne connais là ces aguignettes somme toute très locales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est très local et que la tradition a tendance à se perdre ; j'ai vu qu'il y a une fête des aguignettes à Mont-Cauvaire (au nord de Rouen).

      Supprimer
  3. Une belle découverte pour moi.
    Bonne fin de journée Bises

    RépondreSupprimer
  4. Que c'est joli et fort intéressant, je ne connaissais pas.
    Longue vie au blog, fais nous encore saliver longtemps et bonne année!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Je suis Présidente bénévole du Club du 3 ème âge du Houlme et je voudrais offrir des aguignettes à mes " joueurs" à la reprise en janvier mais je ne sais pas où me procurer des emporté pièces ??
    Pouvez vous me dire et merci pour la recette car je suis normande d'adoption sinon parisienne de naissance et "chez nous" il n'y avait pas cette coutume c'est une ancienne collègue qui nous en offrait.
    Merci d'avance
    Cordialement
    DANIELLE QUEVAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, moi j'ai trouvé des emporte-pièce dans des magasins d'ustensiles de cuisine (boutiques Mora et Dehillerin à Paris par exemple) ; le poisson provient du marché de Noël de Metz où il y a un stand d'emporte-pièces alsaciens (chezvera). Sur la région rouennaise, je ne connais pas trop, j'ai vu qu'il y a la boutique Culinarion ou "Tout pour la pâtisserie" au centre-ville.

      Supprimer